A la fois pour des aspects règlementaires assez récents mais aussi pour améliorer la sécurité grâce au partage d’expériences, nous devons tous faire l’effort de communiquer dès qu’un évènement aérien se produit.

Quels évènements notifier ?

Tout ce qui selon vous pourrait avoir une influence sur la sécurité des vols mérite de faire l’objet d’un rapport, que ce soit au niveau des consignes, des procédures, des erreurs commises par l’équipage, le contrôle, un autre avion, etc….

S’agissant des évènements qui se sont passés en vol, une liste dont la notification est obligatoire existe en page 10 du manuel de sécurité (cliquer sur le lien).

Comment notifier ?

Là encore, le manuel de sécurité présente dans son annexe B le rôle de chacun dans ce processus très simple. En résumé : contacter le correspondant sécurité (B Ferry) dans les 72h, par n’importe quel moyen et décrire l’évènement. Ce dernier fera ou non l’objet d’un rapport interne, voire externe s’il fait partie de la liste mentionnée plus haut.

Tout est décrit dans le manuel de sécurité, et notamment l’engagement du président du club à ne pas sanctionner les erreurs.

Conclusion

Lisez le manuel de sécurité et n’hésitez pas à solliciter le correspondant sécurité du club !

Pour les plus courageux, vous pouvez lire le guide DSAC (accessible ici). Il décrit la philosophie générale de la notification d’évènements et liste toutes les références règlementaires.

ACMDP
ACMDP